Avec la rentrée, voilà le temps d’apprécier les fruits de l’année écoulée et d’envisager l’année à venir.
Nous souhaitons que cette rentrée voie se renouveler en chacun de nous, notre engagement dans la direction du yoga.

 

Pour cette année, nous fêtons l’arrivée de nouvelles promotions d’enseignants qui ont été diplômés, félicitations à chacun d’entre eux. Vous pourrez voir sur notre site (lien), plus de détail sur qui ils sont et ce qu’ils proposent.

De nouvelles formations redémarrent ainsi que des stages en France, en Belgique, en Suisse, en Angleterre, en Inde..., vous trouverez tout le détail ici.

 

Voici les fruits de la fin du printemps et de l’été :

Vous trouverez quelques aperçus du stage "Communication et attitudes non-violentes" sur le lien suivant.

Suite à notre assemblée générale (compte rendu ici) et à ce stage, nous avons décidé de constituer une commission éthique et conciliation dont la mission sera d’accueillir les personnes qui souhaitent être entendues et soutenues dans leurs difficultés relationnelles dans l’exercice de leur fonction ou collaboration.

Notre Fédération a participé au congrès de l’Union Européenne de Yoga à Zinal pour différents aspects :

  • en tant que délégué participant aux commissions formation et communication et assistant à l’assemblée générale ;
  • pour l’enseignement, avec l’intervention de Sylviane Gianina dans les pratiques du soir et matin sur le thème de " Atha, Le yoga c’est maintenant".

Nous remercions chaque représentant pour son implication.

Nous avons aussi goûté la richesse des rencontres avec d’autres enseignements sur le yoga, tels que ceux de T.K. Sribhashyam, Anuradha Choudry et Vinaya Banavathy, François Lorin... ; d’autres pratiquants de yoga d’horizons divers et d’autres fédérations européennes et françaises de yoga. Toutes ces rencontres nous a montré également la délicatesse de la communication et la nécessité de sans cesse nous ajuster à la fréquence du yoga maintenant.

Pour

En savoir +

Avec le printemps voici les projets qui germent ou se déploient au sein de la Fédération Viniyoga Internationale.

Assemblée générale le 3 Juin 2017 et stage "Communication et attitudes non-violentes" jusqu’au 5 Juin 2017

Notre assemblée générale aura lieu le samedi 3 Juin à partir de 20h à l’Arche de Saint Antoine l’Abbaye en Isère où se déroulera notre stage annuel sur le thème de "Communication et attitudes non-violentes" avec l’association FEVE, Formation et Expérimentation au Vivre Ensemble.

Lors du stage, la FEVE nous proposera un cadre sécurisé et bienveillant pour la formation et l’expérimentation du Vivre Ensemble.Il reste des places, n’hésitez pas à vous inscrire. Détail et bulletin d’inscription ici. 

Participation de la Fédération Viniyoga Internationale au Congrès de Zinal organisé par l’UEY du 20 au 25 Août 2017 : 

La Fédération Viniyoga Internationale est dans une démarche d’agrément de ses formations auprès de l’UEY, Union Européenne de Yoga. Elle a été acceptée comme membre associé en mai 2016. Pour ce 44 ème congrès de Zinal, nous avons été sollicité, comme les autres membres, pour proposer l’intervention d’un enseignant. Sylviane Gianina nous a fait l’honneur d’accepter de nous représenter. Elle guidera des ateliers de pratique les matin et fin d’après-midi. 

Les invités d’honneur du congrès sont T.K. Sribhashyam, Dr. Anuradha Choudry, Dr. Vinayachandra B.K. et François Lorin.

Vous trouverez le détail sur le programme du congrès sur le site de l’UEY : www.europeanyoga.org ou en cliquant directement sur le lien ici.

Claude Maréchal, membre d’honneur 

Claude Maréchal, responsable de l’école ETY nous a fait la joie d’accepter d’être membre d’honneur de notre Fédération, nous l’en remercions. Plus de détail sur Claude Maréchal et son école en cliquant ici.

Nouveaux

En savoir +

Angers, mai 2016

APERÇUS

Voici quelques impressions du stage prises sur le vif par Béatrice et Catherine et de nombreux retours des participants quelques jours après la rencontre.
Mieux qu’un compte-rendu, ces images et ces paroles témoignent de ce qui est !

 

Le stage, les ateliers, les partages, les rencontres, le lieu, les opportunités, les rendez-vous..... résonnent encore au plus profond. Le nombre des participants a généré un souffle, une force dont je ressens les effets encore aujourd’hui. Les expériences inhabituelles que nous avons vécues en binôme ou en groupes ont parfois bousculé des lieux intimes, provoqué des émotions intenses, dérangé.... ils ont aussi et surtout ouvert des espaces qui ne sont pas dominés par le mental, mais par cette petite grâce qui illumine tout, qui libère.

J’ai vraiment apprécié la nature, le contact avec elle, simple et vrai, voie directe qui nous conduit vers l’unité. Il y a tant de beauté et d’amour dans la nature (ateliers parcours jardin).

Et puis c’est si bon de s’abandonner à la danse, sans retenue, sans complexe....je me suis sentie vivante, je me suis sentie moi ! (ateliers musique pièces d’eau).

Au milieu de tous ces êtres très différents, en somme, c’est ça, je me suis sentie vivante, et aimée…. “

Patricia

 

 


“Le premier moment fort s’est passé dans l’exercice des trois chemins. J’ai vraiment été déconcertée d’avoir pu être connectée aussi fort à un moment donné pendant un exercice aussi anodin en apparence.

Le deuxième moment fort, incontestablement, a été le partage de la danse, donner et recevoir et à travers une danse pouvoir percevoir autant l’autre m’a bouleversée, de la même façon que d’être perçue par l’autre.

Tu

En savoir +

 

Le début de l’année a bien commencé pour une petite troupe d’élèves Viniyoga de Dordogne.
Le 30 janvier, 19 personnes prenaient l’avion pour se rendre en Inde du Sud. Pour la grande majorité d’entre eux, c’était une première !
Notre première étape fut le Kerala. L’état du Kerala est alimenté par un vaste réseau de 44 fleuves, havres de paix, de verdure et de silence, ils sont de vraies merveilles pour les sens, dans une Inde où le silence et la lenteur sont quasi absents. 
 
On le surnomme LE PAYS DES DIEUX 

  

 

En effet... à peine installés dans notre merveilleux centre de yoga et ayurveda, les Dieux nous appellent. Notre salle de yoga en plein air profite en direct des mantras qui sortent avec force et détermination d’un haut-parleur situé sur le toit du temple du village. Nous profitons pendant quatre jours des récitations du Ramayana, accompagnées du chant des oiseaux qui ne laissent pas leur part et participent à cette joyeuse ambiance.

 

 
Pendant les temps libres, certains profiteront des conseils avisés du médecin ayurvédique et des massages, d’autres iront découvrir les environs, la vie du village.
 
 
Témoignage :
"L’Inde c’est la mixité des choses, dans les rues, toutes sortes de gens, de couleurs de peau, toutes sortes de religion. Des vaches, des chiens, des cochons, des singes. Il y de la place pour tout le monde".
 
L’eau au Kerala est présente partout et nous ne résistons pas à la tentation de quelques balades dans les Back waters du village à bord de vaisseaux...comment dire...locaux !
Ils prennent un peu l’eau et les réparations à base de boue nous surprennent quelque peu. Notre "capitaine" ne connait qu’une phrase en français "baissez la tête", qui deviendra vite le "baissezlatêteasana"...

 

 En savoir +

Pendant les 20 dernières années de sa vie, le Professeur krishnamacharya a consacré beaucoup de temps à la pratique, la réflexion et le souci majeur de perpétuer, non seulement pour l’Inde mais également pour le reste du monde , une adaptation du yoga classique de Patanjali qui puisse donner la possibilité à chacun de discipliner sa vie afin de lui donner une direction qui conduise au bonheur, à la santé et à la découverte du véritable sens de la vie humaine, la découverte de notre vraie nature et l’aboutissement dans un bonheur qui soit éternel.
C’est ainsi qu’il a organisé tout l’aspect de cette discipline somato psychique et psycho spirituelle que nous connaissons maintenant.

 

Tkv Déshikachar, pendant toute cette période est resté auprès de son père et il a hérité de tout cet enseignement précieux. Il nous l’a transmis avec l’intelligence la simplicité et la patience qui le caractérise. Nous lui en sommes très reconnaissants.

 

Sur le plan strictement technique, la recherche du Professeur a regroupé l’ensemble des exercices en trois termes qui sont les suivants : âsana, prânâyâma, mudrâ. En fait il ne s’agit pas de trois techniques différentes et séparées mais plutôt d’une seule et même démarche pratique qui doit être adaptée pour chacun en tenant compte d’un certain nombre de paramètres, c’est de cela qu’il est question dans la formule Viniyoga .

 

En résumé, nous pourrions simplement présenter cette pratique quotidienne de la façon suivante.
Chaque jour, il est important de s’isoler par rapport aux activités personnelles, familiales ou professionnelles et de prendre un certain temps d’une durée dans laquelle nous sommes à l’aise pour porter toute notre attention sur nous-mêmes par le biais de notre corps, de notre respiration et de l’observation d’une certaine sensibilité profonde. Il s’agit sans doute d’une espèce de gymnastique mais qui n’a pas grand-chose à voir avec ce que nous connaissions jusqu’ici en Occident sous ce nom.
 Il
En savoir +

Voeux 2017

par FVI Fédération

 

Que la lumière de cette nouvelle année inspire votre vie et votre transmission.

Que chacun en soit renouvelé et grandi portant le yoga dans son niveau le plus haut pour un monde en paix.

 

Bonne année 2017 !

 

Nathalie Bouchet, pour la Fédération Viniyoga Internationale

"Allah est grand, mais attache bien ton chameau au piquet......"
 
Ce petit proverbe soufi, tiré des aventures de Nasreddine Hodja*, m’a souvent amusée, éclairée dans le passé. Aujourd’hui je l’entends à nouveau dans la bouche de Christophe André* et il résonne pour moi de façon particulière avec l’étude des yoga-sutras que j’entreprends en formation.
 
" Allah est grand "....pose l’importance de la foi, pas seulement en un Dieu, mais dans tout ce qu’on entreprend. C’est le moteur de toute action. En pédagogie on parle de motivation. C’est savoir ce qu’on fait, pourquoi on le fait, être prêt à s’y engager, s’y tenir.
" Mais attache bien ton chameau au piquet ! "....revient à dire : Ne néglige pas pour autant l’aspect pragmatique des choses ! Prends les mesures concrètes nécessaires pour éviter la fuite de ton chameau, et bien des désagréments. 
Autrement dit, que ta conviction ne t’aveugle pas. Qu’elle ne t’éloigne pas des réalités ni ne te dédouane de tes responsabilités. Qu’elle ne te donne pas l’occasion de fuir, ni de te complaire dans une attitude éthérée qui te dispenserait d’agir.
 
Ce proverbe de sagesse pourrait se relier aux notions des Yoga-sutras suivants :
Abhyâsa/Vairâgya , pratique et détachement (I, 12)
Tapas, Svâdhyâya, Ishvara pranidhâna = Discipline, quête intérieure, abandon = les 3 composantes du kriyâ yoga, yoga de l’action (II, 1)
 
Abhyâsa, c’est "attache bien ton chameau au piquet". C’est la pratique, quotidienne, sans cesse renouvelée, avec constance, régularité, effort...Chaque jour tu attaches ton chameau au piquet, chaque jour tu accomplis les mêmes gestes sur ton tapis. Chaque jour tu renouvelles tapas, l’effort.
 
Ishvara pranidhâna, c’est "Allah est grand". C’est l’abandon au Seigneur, au divin en nous, à ce qui nous dépasse, nous transcende. Dans Ishvara pranidhâna on retrouve Vairâgya, le détachement, qui comme chacun sait, est davantage fait de lâcher-prise, d’abandon, que de recherche de maîtrise, de contrôle. Vairâgya c’est d’abord reconnaître et accepter sa vulnérabilité, sa faiblesse.
 
Tout
En savoir +

Nouvelle publication ! Laurence Mucha et Véronique Mainguy, Mon yoga quotidien. 33 clés pour les 7-14 ans, éditions Esprit Yoga, 2016.

Le yoga pour les enfants se développe de plus en plus largement dans les écoles, les familles ou encore dans les cours de yoga... Cet ouvrage propose une approche vraiment originale, solide et pertinente de la pédagogie propre au yoga et de ses nombreux apports éducatifs aujourd’hui.

Laurence Mucha est enseignante spécialisée auprès des élèves à besoins éducatifs particuliers, professeure de yoga viniyoga (formée par Claude Maréchal). Véronique Mainguy est aussi professeure de yoga et formatrice à l’ESPE dans le cadre du Master Enseignement Education et Formation, spécialisée dans la gestion du stress et de l’anxiété. Les deux auteures collaborent régulièrement à la revue Esprit Yoga. Elles sont, enfin, formatrices au RYE (recherche sur le yoga dans l’éducation), organisme fondé en 1978 par Micheline Flak, qui utilise des techniques de yoga et de relaxation pour favoriser la concentration, l’apprentissage, le bien vivre ensemble, la conquête de l’autonomie, l’estime de soi. Le RYE est aujourd’hui agréé par le ministère de l’Education Nationale, et devient ainsi le partenaire privilégié dans la formation des enseignants et des éducateurs au yoga en milieu scolaire. C’est dire tout l’intérêt de cette nouvelle publication ! 

J’ai le plaisir et l’honneur d’avoir écrit la préface de ces deux yoginis pédagogues, et amies depuis longtemps... Voici un petit extrait de ma présentation :

"Le yoga est une sorte de vacuole attentionnelle, une bulle de silence, où prendre soin de l’être et inventer une autre manière de vivre. Il est une réponse, en cela, à la crise de l’attention dans le monde contemporain, saturé d’informations et de sollictations permanentes. La capacité à faire attention est la clef d’une éducation humaniste, digne de ce nom."

Voir

En savoir +

Yoga pour les enfants

par Nathalie Bouchet

Chez l’être humain, la période de 0 à 25 ans est une période de croissance (Shrishti). Selon la vision du Yoga, cette période commence en fait dès la conception de la personne ; moment où sa conscience (purusha) qui est d’ordre spirituel, prend forme dans la matière (prakriti) pour donner un corps physique et psychique qui est son véhicule, moyen d’action et d’expression dans le monde matériel. La prakriti (corps physique et psychique) de la personne est déterminée au départ par celle de ses parents au moment de sa conception puis elle évolue tout au long de sa vie en fonction de ce qui la nourrit : relations avec les autres (famille, amis, environnement social...), alimentation, éducation ....

 

Toutes ces "nourritures" vont influencer la façon dont le corps physique et psychique de la personne va se construire la rapprochant ou l’éloignant de sa nature profonde, celle qu’elle a choisie et dont elle a hérité au moment de sa conception pour servir au mieux sa conscience. Pour qu’un être humain soit en pleine santé, il doit être au plus près de sa nature profonde, lui permettant à la fois de vivre en accord avec lui-même, pleinement heureux, tout en contribuant au bien être de la société par les actions qu’il mènera très naturellement. Il est donc fondamental que chaque être humain soit nourri au mieux et ce dès sa plus tendre enfance : dans le ventre de sa mère puis avec ses parents et dans l’environnement d’éducation qui s’élargit progressivement.
 
La pratique du Yoga pour les enfants s’inscrit dans cette recherche de soutenir le développement harmonieux et complet de l’enfant puis de l’adolescent pour l’emmener vers l’âge adulte avec tous ses potentiels révélés pour qu’il puisse mener à bien les responsabilités qu’il aura à tenir dans le monde.
 
La pratique de Yoga pour les enfants est assez différente de celle proposée aux adultes. Elle s’inscrit dans la dynamique de cette période de croissance :
En savoir +

Le Viniyoga du yoga consiste à adapter le yoga aux possibilités et aux besoins du pratiquant (dans le dictionnaire Huet de sanskrit-français, viniyoga : emploi, usage ; intention, but).
La tradition Viniyoga, inspirée par le maître indien T. Krishnamacharya et son fils TKV Desikachar, fait vivre le yoga complet, tel qu’il est décrit dans les Yoga-Sutra de Patanjali.
 
Proposer de manière ajustée les huit aspects du yoga à l ’élève (relationnel, hygiène de vie, postural, respiratoire et énergétique, maîtrise des sens, écoute vigilante, méditation, méditation intégrée à chaque action) est un défi que l’enseignant Viniyoga relève dans le cadre de la supervision en individuel de la pratique quotidienne et autonome de l’élève. 
C’est l’accompagnement individuel Viniyoga dispensé en cours individuel. Entre deux rencontres l’élève expérimente quotidiennement les propositions élaborées avec son enseignant (la durée et l’heure de la pratique sont fixées avec l’élève).
 
En cours collectif, bien qu’on réduise un peu la voilure sur cet objectif ambitieux, on va trouver de nombreux bénéfices à la pratique du yoga selon la pédagogie Viniyoga du yoga. 
On centre la pratique sur le postural, le respiratoire-énergétique, la maîtrise des sens, l’écoute vigilante. Au fil des semaines on amène un peu plus d’autonomie à chacun sur sa façon d’adapter les techniques.
Les cours collectifs peuvent être complétés par des stages à la journée, ce qui permet d’aborder les autres aspects du yoga. 
Par une pratique hebdomadaire assidue du cours collectif, soutenue par la dynamique et l’ambiance énergétique du groupe, des fruits très appréciables apparaissent ; une meilleure attention, plus de paix intérieure, et bien sûr certaines améliorations au niveau de la santé ou du sommeil.
Les pratiquants en cours collectifs peuvent aussi rencontrer leur enseignant en individuel pour mettre une petite pratique quotidienne en route, ou pour échanger de manière plus intime sur une particularité personnelle.
 
Une
En savoir +