"Survivre ou bien Vivre ?"

L’humanité privilégie l’intellect, outil grâce auquel elle doit sa suprématie sur la « nature ». Elle se met elle-même en péril en amenant par ses découvertes et son progrès technologique, une situation inédite. Il s’agit de la réduction de la biodiversité, de l’annihilation du couvert forestier, de ce fait la raréfaction de l’eau douce et surtout de la mise à mort des terres par l’empoisonnement des sols et des eaux, sans oublier l’air !
Les yogis ont élargi leur identité à l’univers entier, incluant toutes les espèces vivantes et toutes les choses inanimées.


Dans le yoga sûtra de Patanjali, on peut trouver une indication pertinente pour aller vers un autre destin que celui qui nous pend au nez. Toutefois c’est avant tout une affaire individuelle : se connaître et dès lors, changer d’intentions, d’attitudes et d’actions. Privilégier le Vivant, la coopération, l’entraide, le respect, la protection des plus faibles et des plus démunis. Chaque goutte d’eau compte dans le processus de transformation de l’Océan.


Dans le troisième chapitre au sûtra 34, il est énoncé que c’est en écoutant son coeur que l’on peut voir les fonctionnements du « citta ».
Ensuite, au sûtra 48, il est énoncé que la pensée devient fulgurante, qu’adviennent un état d’indépendance et la conquête de la source de toutes les expériences lorsqu’on est devenu intensément attentifs à la nature des sens et des sensations.
Pour conclure, en III 55 que la Solitude essentielle résulte de la transparence équivalente de l’intelligence et de la conscience.
Privilégiant l’intelligence : buddhi et sa manifestation : viveka, Patanjali nous ouvre la Voie Royale de la Connaissance libératrice : Prajnâ.


Ce stage nous conduira à nous interroger sur les raisons pour lesquelles nous restons prisonniers de l’instinct de survie et nous nous privons de la liberté et de la joie d’être, privilèges des vrais yogis.

 

Pour

En savoir +

Le week-end du 22 au 24 octobre 2021, au Centre Védantique Ramakrishna de Gretz-Armainvilliers, Marina Margherita nous invite à réfléchir sur les concepts de Parinâma, krama, kshana : une réflexion sur le changement, la séquence et l’instant à l’aide de la pratique. 

Comment les Yoga-Sûtras de Patanjali et la pratique du yoga peuvent-ils nous aider à comprendre et à influencer la direction générale du changement ? Quelle attitude adopter face à ce que nous ne pouvons pas contrôler, l’impermanence et l’instabilité de toute forme vivante ? Le yoga à travers le souffle serait-il une piste...

 

Suite de l’article et bulletin d’inscription ["cliquez ici"->doc 434]

Angers, mai 2016

APERÇUS

Voici quelques impressions du stage prises sur le vif par Béatrice et Catherine et de nombreux retours des participants quelques jours après la rencontre.
Mieux qu’un compte-rendu, ces images et ces paroles témoignent de ce qui est !

 

Le stage, les ateliers, les partages, les rencontres, le lieu, les opportunités, les rendez-vous..... résonnent encore au plus profond. Le nombre des participants a généré un souffle, une force dont je ressens les effets encore aujourd’hui. Les expériences inhabituelles que nous avons vécues en binôme ou en groupes ont parfois bousculé des lieux intimes, provoqué des émotions intenses, dérangé.... ils ont aussi et surtout ouvert des espaces qui ne sont pas dominés par le mental, mais par cette petite grâce qui illumine tout, qui libère.

J’ai vraiment apprécié la nature, le contact avec elle, simple et vrai, voie directe qui nous conduit vers l’unité. Il y a tant de beauté et d’amour dans la nature (ateliers parcours jardin).

Et puis c’est si bon de s’abandonner à la danse, sans retenue, sans complexe....je me suis sentie vivante, je me suis sentie moi ! (ateliers musique pièces d’eau).

Au milieu de tous ces êtres très différents, en somme, c’est ça, je me suis sentie vivante, et aimée…. “

Patricia

 

 


“Le premier moment fort s’est passé dans l’exercice des trois chemins. J’ai vraiment été déconcertée d’avoir pu être connectée aussi fort à un moment donné pendant un exercice aussi anodin en apparence.

Le deuxième moment fort, incontestablement, a été le partage de la danse, donner et recevoir et à travers une danse pouvoir percevoir autant l’autre m’a bouleversée, de la même façon que d’être perçue par l’autre.

Tu

En savoir +

Voeux 2017

 

Que la lumière de cette nouvelle année inspire votre vie et votre transmission.

Que chacun en soit renouvelé et grandi portant le yoga dans son niveau le plus haut pour un monde en paix.

 

Bonne année 2017 !

 

Nathalie Bouchet, pour la Fédération Viniyoga Internationale

Voeux 2018

Cette année commence sur le thème de la construction d’un support au Vivre ensemble au sein de notre Fédération puisque la commission éthique et conciliation s’est initiée à la médiation avec la FEVE. Ainsi elle met en place progressivement des bases solides pour favoriser la fluidité de relation entre nous tous. Vous trouverez le détail du stage ainsi que le travail à venir en cliquant ici.

Nous continuons notre engagement auprès de l’UEY en tant que membre associé. Cette année, je représenterai moi-même la Fédération Viniyoga, en tant qu’enseignante, pour le guidage de séances et d’ateliers lors du congrès de Zinal du 19 au 24 Août 2018, sur le thème de "l’Unité dans la diversité" détail sur le congrès ici.

Les inscriptions à notre stage annuel, du 10 au 13 Mai 2018, ont déjà démarré, pensez à vous inscrire (cliquer ici). Cette année nous aurons la chance d’accueillir Martyn Neal en Dordogne pour le thème de la relation enseignant-élève.

Notre assemblée générale aura lieu à cette occasion, jeudi 10 Mai à partir de 20h. 

Nous commençons déjà à préparer 2019 avec deux engagement forts :

  • la coorganisation avec l’IFY, la FIDHY et la FYT d’une assemblée générale de l’UEY en France
  • l’organisation d’un stage avec Claude Maréchal à l’occasion de ses 80 ans

Au plaisir de vous retrouver nombreux lors de notre prochain stage et notre prochain assemblée générale pour développer et construire ensemble les projets déjà en cours et en créer d’autres ensemble.

Nathalie Bouchet, pour la Fédération Viniyoga Internationale

 

 

 

 

 

 

Protocole sanitaire applicable depuis le 9 août 2021

Susceptible de modifications en fonction des annonces officielles

Les sites officiels que vous pouvez consulter

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15084?xtor=EPR-100

https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/article/declinaison-des-mesures-sanitaires-pour-le-sport-a-partir-du-9-aout-2021

Les infos générales

  1. A propos du lieu
  • Si vous enseignez chez vous dans une salle non affectée par une déclaration ERP, c’est un espace privé : les gestes barrières restent en vigueur, et vous restez responsable en cas de contamination.
  • Si vous enseignez dans une salle polyvalente ou un équipement sportif : l’accès est soumis au Pass-sanitaire (contrôle et tenue d’un registre), l’association et la commune peuvent demander à l’animateur d’effectuer ce contrôle.
  • Les cours donnés dans le cadre d’une formation professionnelle (avec un numéro d’agrément officiel) ne sont pas concernés par le Pass-sanitaire mais les gestes barrières (dont la distanciation physique) sont toujours à respecter.
  • Les espaces non clos par une enceinte ou non couverts ou les logements (bâtiments à usage exclusif d’habitation) ne sont pas considérés comme des ERP sauf si l’activité principale de ces espaces est modifiée : les gestes barrières restent en vigueur, et vous restez responsable en cas de contamination.
  1. Les conditions d’accueil par rapport au Pass-sanitaire
  • Le Pass-Sanitaire est exigé depuis le 21 juillet pour accéder aux établissements et évènements sportifs. Et depuis le 8 août, cette règle s’applique quel que soit le nombre de participants attendu. Tout pratiquant (client, public) de 18 ans et plus doit présenter l’une des trois preuves sanitaires prévues dans le cadre du Pass-Sanitaire pour accéder aux lieux et événements. (Voir ci-dessous)
  • Depuis
En savoir +

Chers(es) adhérents(es),

 

Par ces temps difficiles où l’activité d’enseignement du yoga en présentiel est devenue dangereuse malgré les précautions sanitaires, la FVI tient à vous manifester son soutien moral.

Quand on ne peut rien faire pour changer une situation oppressante, tentons de l’accepter sereinement. Pour cela, le yoga et la méditation nous montrent le chemin. Prenons refuge à l’intérieur de nous-mêmes, dans cet endroit calme et paisible où séjourne un observateur inébranlable. Demandons à cette partie de nous-mêmes de nous tenir la main pour la traversée des turbulences que la vie met sur nos pas.

Cependant, tout en confiant notre devenir à la vie, assurons-nous d’avoir fait tout ce que nous pouvons faire pour nous-mêmes. Voici deux sites que vous connaissez sûrement et qui donnent des informations sur les mesures gouvernementales permettant de bénéficier de droits, si vous êtes salariés et d’aides si vous êtes à votre compte :

www.travail-emploi.gouv.fr

faq covid-19-activité partielle-chômage partiel

[www.autoentrepreneur.urssaf.fr->http://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/]

coronavirus : les aides apportées aux auto-entrepreneurs.

Nous vous incitons à utiliser les nombreux sites de visioconférences qui, bien qu’imparfaits, permettent de poursuivre une activité en dehors des contraintes sanitaires du présentiel.

Nous avons dû reporter notre rencontre prévue à Gretz en octobre à une période plus clémente. Ce sont les aléas par lesquels ce virus nous fait passer. Si petit et si puissant, il nous fait plier dans nos organisations et nos modes de vie mais il n’aura pas notre peur. La peur est mauvaise conseillère et nocive pour notre santé quand elle déborde le raisonnable. Gardons suffisamment de confiance pour garder le cap quoiqu’il advienne.

Aparigraha

Aparigraha est le dernier des cinq yama, les attitudes spirituelles de notre “être” au monde.

La pratique spirituelle d’aparigraha c’est se tenir constamment dans l’attitude qui consiste à ne plus avoir besoin d’être sécurisé par des possessions, ou par un statut social. Elle rejoint le détachement (vairagya). Littéralement a-pari-graha signifie ne pas (a-) retenir (- graha) ce qui est tout autour de nous (-pari-). C’est avoir intégré l’aspect superficiel de la dimension manifestée ou matérielle (biens, situation sociale, et même le corps physique).

Cliquer ici pour lire la suite

Denis Perret

Bilan de la 3e année de formation

En troisième année de formation, j’ai commencé à enseigner à un groupe. Le défi était important pour moi car je prenais la suite d’un professeur expérimenté et très apprécié par les élèves. Autre défi, la taille du groupe, une vingtaine de pratiquants dont deux hommes.

Cliquer ici pour lire la suite

Agnes Gandon

Le KHYF avait déposé la marque Viniyoga à l’Office Européen pour la propriété intellectuelle des marques. Un courrier de KHYF nous indiquait que nous ne pourrions utiliser la marque Viniyoga qu’à la condition de leur payer une contribution et d’accepter de suivre leurs critères.

L’assemblée générale de la FVI du 10 mai 2018 à Tamniès a voté la décision de faire annuler le dépôt de la marque Viniyoga par K.H.Y.F auprès de l’Office Européen des marques au motif que le nom Viniyoga existe depuis longtemps, qu’il est utilisé couramment en Europe et qu’il s’agit d’une pédagogie et non d’une marque commerciale.

 

Cliquer ici pour en savoir plus