• Protocole de prévention des risques sanitaires liés au COVID-19

    La pratique du yoga n’est pas une pratique sportive, cependant comme aucun texte gouvernemental n’est venu l’encadrer sur le plan de la prévention des risques sanitaires, nous nous sommes inspirés des textes concernant la pratique sportive et des textes des autres fédérations de yoga pour rédiger ce protocole.

    Il est à noter que les municipalités et les associations qui mettent des salles à disposition pour la pratique du yoga peuvent avoir leurs propres exigences concernant le nombre de participants ou l’éventuelle fermeture de leurs salles.

    1. Nombre de participants :

    Ce nombre varie selon la taille de la salle. Il est à prévoir une surface de 4 mètres carré par participant (au moins 2 mètres entre chaque personne)

     

    1. Liste des participants :

    Une liste des participants doit être établie pour chaque séance. On peut l’établir à l’avance en fonction des inscrits et demander aux participants de cocher leur présence. (Cette liste est une exigence gouvernementale pour mieux contrôler des éventuels clusters).

     

    1. Matériel :

    Inviter chaque participant à apporter son propre matériel sinon vous devrez prévoir une organisation permettant de désinfecter le matériel entre deux séances.

     

    1. Accès et aération :

    Allonger l’intercours pour éviter les rencontres entre les entrants et les sortants et en profiter pour aérer la salle à l’arrivée et entre deux cours.

     

    1. Organisation générale :
    • Le port du masque est obligatoire à l’arrivée et pour tout déplacement dans la salle
    • Il n’y a pas de vestiaire, les pratiquants doivent arriver en tenue et poser leurs vestes près de leur tapis.
    • Du gel hydroalcoolique est mis à disposition des participants à l’entrée de la salle et ceux-ci sont invités à se désinfecter les mains.

     

    1. Hygiène des locaux et des sanitaires :
    • Les poignées de porte, de fenêtres, les robinets ainsi que le sol doivent être régulièrement désinfectés (responsabilité des lieux d’accueil)
    • Les serviettes en tissus sont prohibées dans les toilettes, leur préférer des serviettes jetables.

     

    1. Pratiques :
    • Le masque n’est pas conseillé pour pratiquer
    • Les exercices respiratoires forcés sont déconseillés
    • Les pratiques à deux et les corrections à proximité sont déconseillées

     

    1. Gestes barrières :

    Les gestes barrières habituels connus de tous sont à rappeler par l’enseignant et à respecter (on éternue ou on tousse dans son coude, on se mouche dans un mouchoir à usage unique que l’on jette, on se lave les mains fréquemment ou on les désinfecte au GHA, on pratique la distanciation sociale ….)

     

    1. En cas de maladie :
    • Si un participant est malade avec de la fièvre ou s’il tousse fréquemment, il lui sera recommandé de rentrer chez lui pour ne pas exposer les autres participants.
    • Si un participant est testé positif au COVID, il lui est demandé d’en avertir son enseignant afin que les autres participants ayant été dans le même lieu puissent prendre les précautions nécessaires (test, vigilance aux symptômes…)
    • S’il y a risques avérés de contagion, l’enseignant où l’association employeur devra être en mesure de donner les coordonnées des personnes présentes dans le groupe exposé en cas de demande de la part des autorités sanitaires.

     

    Ce protocole peut être daté et signé par les enseignants et les pratiquants comme preuve de leur accord pour sa mise en œuvre.

    Pour télécharger le protocole cliquer ICI

  • Parinama, Krama, Kshana » Une réflexion sur le changement, la séquence et l’instant à l’aide de la pratique

    Le week-end du 16 au 18 octobre 2020, Marina Margherita animera un stage au Centre Védantique Ramakrishna de Gretz-Amainvillier sur la thématique "Parinama, Krama, Kshana" : une réflexion sur le changement, la séquence et l’instant à l’aide de la pratique

    Comment les Yoga-Sûtras de Patanjali et la pratique du yoga peuvent-ils nous aider à comprendre et à influencer la direction générale du changement ? Quelle attitude adopter face à ce que nous ne pouvons pas contrôler, l’impermanence et l’instabilité de toute forme vivante ? Le yoga à travers le souffle serait-il une piste... Cliquer ICI pour lire la suite 

     

    Vous souhaitez vous inscrire ? Télécharger le bulletin d’inscription

  • 1er Congrès en ligne de l’UEY : Yoga et Réalité sociale du 21 au 23 août 2020

    1er congrès en ligne de l’UEY - Yoga et Réalité sociale

     

    Afin d’assurer la continuité et le soutien à nos membres, l’UEY organise « Le congrès Web 2020 de l’UEY », un congrès en ligne avec des conférences en direct, des enseignant(e)s de cette année, ainsi que du matériel préenregistré sur le site Internet du Congrès, basé sur un nouveau thème « Yoga et Réalité Sociale ».

    Le congrès en ligne sera un congrès virtuel de 3 jours (du 21 au 23 août 2020) avec 3 sessions par jour et 4 canaux disponibles à la fois pour un total de 12 sessions par jour, dans toutes les langues de l’UEY.

    Le programme provisoire prévoit que les enseignant(e)s dispensent des cours en direct en streaming pendant la journée, dans différentes langues. Du contenu supplémentaire, comme les pratiques Asana et Pranayama, sera disponible sur le site Internet du Congrès.

    Un nouveau processus d’inscription sera disponible plus tard et nous contacterons les participant(e)s qui ont déjà payé pour le Congrès 2020.

    L’UEY tient à vous remercier et à aspirer à votre compréhension en ces temps difficiles.

     

    Vous trouverez le détail sur le site de l’UEY : https://www.europeanyoga.org/congress/virtual/fr/accueil/

  • Stage annuel avec François Lorin : 13 au 16 mai 2021

    "Survivre ou bien Vivre ?"

    L’humanité privilégie l’intellect, outil grâce auquel elle doit sa suprématie sur la « nature ». Elle se met elle-même en péril en amenant par ses découvertes et son progrès technologique, une situation inédite. Il s’agit de la réduction de la biodiversité, de l’annihilation du couvert forestier, de ce fait la raréfaction de l’eau douce et surtout de la mise à mort des terres par l’empoisonnement des sols et des eaux, sans oublier l’air !
    Les yogis ont élargi leur identité à l’univers entier, incluant toutes les espèces vivantes et toutes les choses inanimées.


    Dans le yoga sûtra de Patanjali, on peut trouver une indication pertinente pour aller vers un autre destin que celui qui nous pend au nez. Toutefois c’est avant tout une affaire individuelle : se connaître et dès lors, changer d’intentions, d’attitudes et d’actions. Privilégier le Vivant, la coopération, l’entraide, le respect, la protection des plus faibles et des plus démunis. Chaque goutte d’eau compte dans le processus de transformation de l’Océan.


    Dans le troisième chapitre au sûtra 34, il est énoncé que c’est en écoutant son coeur que l’on peut voir les fonctionnements du « citta ».
    Ensuite, au sûtra 48, il est énoncé que la pensée devient fulgurante, qu’adviennent un état d’indépendance et la conquête de la source de toutes les expériences lorsqu’on est devenu intensément attentifs à la nature des sens et des sensations.
    Pour conclure, en III 55 que la Solitude essentielle résulte de la transparence équivalente de l’intelligence et de la conscience.
    Privilégiant l’intelligence : buddhi et sa manifestation : viveka, Patanjali nous ouvre la Voie Royale de la Connaissance libératrice : Prajnâ.


    Ce stage nous conduira à nous interroger sur les raisons pour lesquelles nous restons prisonniers de l’instinct de survie et nous nous privons de la liberté et de la joie d’être, privilèges des vrais yogis.

     

    Pour télécharger le bulletin d’information : CLIQUER ICI

  • Stage à Paris - Michel Alibert : le Yoga et la santé énergétique

    Le samedi 19 octobre, à Paris, Michel Alibert animera un stage de 9 h à 17 h, à la salle Charlemagne de la MIJE – rue de Fourcy.

     

    Le yoga et la santé énergétique

    Le souffle est l’expression de l’énergie vivante du corps et la voie que le yoga emprunte pour entrer en contact avec elle.


    La posture structure un espace intérieur où vont se nouer de multiples dialogues : entre corps et souffle, mais aussi entre haut et bas, avant et arrière, gauche etdroite, tête et bassin.

    Les relations vivantes qui se créent éveillent une sensibilité profonde aux résistances rencontrées. Si ces résistances corporelles, dont Michel Alibert propose de considérer que le terrain d’élection est le diaphragme, sont obstacles à la santé énergétique, elles ont des composantes psychiques.

    La méditation du yoga, au départ très corporelle, est une purification de cet espace intérieur, scène de l’existence du moi. Seul un " je " associé à un " moi purifié", peut dire vraiment " tu " aux altérités extérieures, personnes, animaux ou choses, espace et aussi peut-être au temps, dit-il.

    Aux confins du corporel, de l’énergétique, du psychique et du spirituel, le yoga nous accompagne vers ce qu’il aime à appeler l’être en humanité.

    Pour en savoir plus : CLIQUEZ ICI